Accueil Mon histoire Mes réalisations Photos Retrouvailles Liens Me contacter

Mon histoire

 
   
 

Né à Maria en Gaspésie en 1965, j'ai étudié au secondaire à l'école polyvalente Antoine-Bernard de Carleton dans la merveilleuse région de la Baie des chaleurs en Gaspésie et ensuite en électronique à l'Institut TECCART de Montréal ou j'ai obtenue mon DEC. Par la suite j'ai travaillé en informatique de 1986 à 2007. Jusqu'en 1991 comme technicien sur la route et en atelier, par la suite, jusqu'en 2003 coordonnateur au service à la clientèle et jusqu'en 2008 au niveau de la recherche et développement.

Tout ca dans la même entreprise, soit Informatique DLD inc.
Il est certain que cette entreprise à débuté ces opération en 1989, mais je travaillais déjà depuis 1986 avec les 3 actionnaires principaux pour Framedicom inc. Qui a été acheté en 1987 par Les Ordinateurs HYPOCRAT inc. Et c'est ensuite, en 1989 que Informatique DLD inc. à été créé et ils ont continuer d'opérer le logiciel d'officine de pharmacie PHOENIX et par la suite créé la suite de logiciels MENTOR, CENTOR, etc.

Je suis atteint de Sclérose en plaque depuis 1990 et de maladie de Crohn depuis 1997. J'ai quand même réussi à travailler dans le merveilleux monde de l'informatique jusqu'en 2007. Depuis j'ai été diagnostiqué inapte au travail.

Mes amours...

Je ne peux passer sous silence ma conjointe depuis maintenant 31 ans et mes trois enfants qui font partie intégrante de ma vie.

Annick Samson, la femme de ma vie, depuis le 26 novembre 1983 elle fait partie de ma vie et je l'adore, elle est merveilleuse.

Katherine ma fille est né le 13 octobre 1991.

Philippe est né le 28 novembre 1992.

Et enfin,
François est né le 6 décembre 2000.

La maladie

 

La Sclérose en Plaques

 
 

C'est en 1995 que la sclérose en plaque a décidé de faire des siennes et c'est la que j'ai eu mes premières poussée à répétitions, mais qui n'ont pas trop eu d'effets indésirables, contrairement a d'autre personne atteinte. Jusque là j'était encore une personne très positive. Par la suite cette foutu maladie m'a donné environ une bonne poussée par année et m'a ainsi empêché de travailler quelques mois par ans.

 

 

La Maladie de Crohn

 
 

En décembre1997, je me suis mis à perdre du poids de façon assez fulgurante. Environ 5 livres par semaine. Au mois de Mars suivant mon médecin de famille, le docteur Carole Lachance, m'a fait rencontrer un Gastroentérologue, le docteur Marc Bradette, qui m'a diagnostiquer une maladie de Crohn. Un autre très bon spécialiste qui m'a aidé à m'en sortir. La maladie de Crohn et une autre maladie chronique auto-immune qui fait que le système immunitaire s'attaque aux parois interne de l'intestin contrairement à la sclérose en plaque qui dans ce cas s'attaque à la myéline qi est la substance qui recouvre les vaisseau nerveux du cerveau et de tout le système nerveux centrale.

 

Événements

 

Par la suite ca n'as pas arrêté, une fois la SEP, l'autre fois le Crohn.

en Janvier 2003, ou je croyais faire une simple gastro-entérite,  et qui ne cessais pas. Après deux semaines, je suis allé rencontrer le docteur Bradette. celui ci m'a prescrit des pilules et m'a dis, si dimanche ce n'est pas passé, reviens me voir. et quand je l'ai appelé ce dimanche là, il m'a dis de revenir à l'hôpital lundi matin. Quand il m'a vu dans la salle d'attente, il m'a toute suite dis qu'il m'hospitaliserais. C'est alors qu'il m'as fait toutes sortent d'examens pendant une semaine et c'est le vendredi qu'il m'a fais voir par le neurologue de l'hôpital et celui ci m'a diagnostiqué une autre poussée de sclérose en plaques. C'est alors que j'ai compris que la sclérose en plaque faisait en sorte d'altérer la qualité des signaux émis par les organes au cerveau et l'inverse aussi. Alors dans ce cas, les nerfs atteint étaient ceux qui venais de l'estomac et qui disait au cerveau que celle-ci n'allais pas et c'est alors que le cerveau déclenchais un signale pour faire vomir pour pouvoir soulager le système gastrique. Mais l'information était fausse.

Encore une fois un traitement de cortisone en intraveineux.20 jours d'hôpital et huit mois de convalescence à la maison.

En septembre 2005, ou je croyais encore faire une poussée de SEP, je suis allé voir le Docteur Jean-Pierre Bouchard, à la clinique de SEP de Québec et celui-ci m'a dis qu'il pouvais me remettre sur un traitement de cortisone par intraveineux, comme à chaque poussé. Mais j'ai refusé ce traitement parce que je n'aimais vraiment pas la cortisone qui me rendais très malade et qui ne faisait que raccourcir la durée de la poussé. Le lendemain j'allais à l'hôtel dieu passer une radiographie de mon intestin pour voir à mon mal de ventre. Après la Radiographie, j'ai demandé au radiologue, que je connaissait depuis le temps, comment ca allais. Je lui ai dis que si c'était une poussée de Crohn, j'irais voir mon neurologue parce qu'il venais, la veille, de me prescrire un traitement de cortisone et que celle-ci servais aussi au Crohn. C'est alors que  le radiologue m'as dis que oui c'était une grosse poussé, il a de son coté envoyer directement le résultat de la radiographie au Dr. Bradette et pendent ce temps, je suis allé voir le Dr. Bouchard et celui ci m'a vu entre deux patient et m'a alors dis que le lendemain matin on débuterais le traitement a la cortisone et qu'il communiquerais avec le Dr. Bradette pour qu'ils fassent un traitement conjoint pour combattre les deux maladie simultanément.

Alors 5 jours de cortisones en intraveineux et ensuite un traitement de cortisone en pilule pour 1 mois pour les intestins, ca a été en novembre et ensuite je me suis mis a avoir une toux affreuse qui ne me lâchait pas et qui m'empêchait même de dormir. Je suis allé a l'urgence près de chez mois histoire d'avoir quelques chose pour m'aider a dormir. Lorsque le médecin est entré dans la salle d'examen, il m'a dis, tiens une autre crise d'asthme. C'était alors une Bronchite asthmatique. il m'a hospitalisé 3 jours, un autre traitement de cortisone intraveineux.

Deux semaine plus tard, une gastroentérite qui a eu pour effet de me faire gagner un autre séjour à l'hôpital pour une semaine.  Encore une fois de la cortisone. En janvier suivant je suis retourné voir mon médecin de famille, le Dr. Lachance, et elle m'a demander d'aller passer une scintigraphie osseuse parce que la cortisone, pris en grande dose, avait un effet négatif sur les os. Et bien oui je me retrouve avec le l'ostéoporose dans le bassin et dans les vertèbres du bas de la colonne vertébrale. Encore quelque chose.

Mais je tiens toujours le moral en disant qu'il y en avais des pires que moi, ceux qui ont le cancer.

 
     

Fin des activités PROFESSIONNELLE

 

C'est le 1 ier août 2007 que mes patrons et amis ont vendu la compagnie et m'ont alors demandé de voir mon neurologue pour voir si j'étais apte au travail, ce que j'ai fais et c'est là que celui-ci ma mis en arrêt de travail cause d'encore une fois une poussé de SEP. Suite à ca j'ai rencontré un neuropsychologue dans le privé parce que c'était trop lent dans le système public de la santé et c'est la que ceux ci m'arrêtais de travaillé complètement et de façon définitive. mais ce n'était pas encore assez pour les assurances. Au mois de Septembre 2008 j'ai été en évaluation des capacités de travail et après avoir passé quelques mois a rencontré une ergo thérapeute et plein d'autres spécialiste, ils en ont, eux aussi, venu à la conclusion que j'était inapte au travail. Mais encore là ce fut difficile avec les assurances. Vous savez les assurances, ont paie toute notre vie et on a rien à dire mais quand viens le temps de réclamer, ils sont rarement collaborateur.

Ca a été en janvier 2009 que j'ai été accepté à la régie des rentes d'invalidité du Québec et depuis ca va mieux financièrement et je n'ai plus vraiment à me casser la tête pour subvenir au besoin de la famille.

Depuis, pas vraiment de baisse dans mes fonction motrice et cognitive par rapport à la SEP et le Crohn se porte très bien. Mais ce fut 3 ans de calvaire...

 
     

La pelade et le cancer

 

En juin 2010, je me suis mis à perdre mes cheveux et ca a été à la mi-octobre ou je me suis rasé complètement parce que ce n'était vraiment pas beau. j'ai consulté un dermatologue qui m'a traité pour les cheveux et qui a en même temps enlevé quelques points de beauté qu'il trouvait suspect. il a fais ca a 5 reprisent, et les derniers points qu'il m'a enlevé se sont avérés cancéreux , il m'a appeler à la maison à 19 heure un lundi soir, lorsqu'il a reçu les résultats pour me demander d'être a son bureau le lendemain à 7hrs. Et c'est là qu'il m'a appris que j'avais un mélanome(cancer de la peau) et qu'il fallait que je me le fasse enlever au plus vite. Mais que ce n'était pas dangereux mais qu'il fallait que je fasse vite. Alors je lui ai dis, mais c'est tu grave ou pas. il m'a alors dis tu sais, on parle quand même de cancer...

Je me suis fais dire ca souvent au cours de l'automne 2011, oui mais Monsieur, on parle quand même de cancer. Ils on fini par m'opéré au début novembre et j'ai eu les résultats en février 2012 et tout avait été pris à temps et je n'avais plus rien a craindre.

Mais cette fois, je l'ai pris dure.

Vous savez ca fais quand même depuis 1990, donc 24 ans que je dis toujours qu'il y en avais des pires que moi, ceux qui ont le cancer. mais voila que cette foutu maladie me frappe. Même si je m'en sort bien j'ai eu le cancer et j'ai trouvé ca ben dure.

 
     

Conclusion

 

Alors maintenant j'aimerais bien que la vie me donne un peu de répits et de jouissance.

J'espère bien passer un peu de bon temps pour ce qui me reste...

Bonne journée.

Et comme j'ai toujours dis, restez positif...